En attendant que les Statuts soient amendés pour adapter la structure de gouvernance à l’évolution administrative et politique du Parti, l’OPL présente dans son organigramme une configuration pyramidale répondant à sa nature de parti de masse. Ses milliers de membres sont recrutés, encadrés et formés dans des structures de direction (comités exécutifs), de délibération (congrès et assemblées générales), de collaboration et d’appui (comités et commissions permanents), ainsi que dans des organes de coopération, de développement de la base sociale et d’exécution (mouvements et sections d’encadrement de catégories sociales déterminées). Ces structures sont réparties dans les sections communales, les communes et les départements ou régions au nombre de onze (11) fonctionnelles à l’intérieur du pays et six (6)  à l’extérieur, dans les communautés d’Haïtien.ne.s vivant aux États-Unis (Floride, New-York, Boston), au Canada ( Montréal), en France ( Paris), en République Dominicaine ( Santo Domingo).

 

Langues »