OPL est un parti politique à sensibilité populaire. Il est idéologiquement de gauche, national , institutionnel, démocratique, ayant ses fondements plongés dans la culture haïtienne. Il est affilié à l’International Socialiste (IS) et au Foro de Sao Paolo.

Dans sa vision stratégique, l’OPL identifie cinq ruptures à opérer dans la gestion du pays pour répondre à sept nécessités de base de la population.
1. Rupture avec l’État traditionnel et néo patrimonial par la mise en place effective des bases pour la construction d’un État de droit démocratique ;
2. Rupture avec l’économie de rente axée beaucoup plus sur la prédation à travers l’importation à outrance, que sur le travail productif et le développement par l’amélioration durable de la situation économique nationale et des conditions de vie de la population ;
3. Rupture avec la gestion calamiteuse de l’environnement national par l’aménagement du territoire, la protection des bassins versants, le contrôle de la population ;
4. Rupture avec le positionnement sur l’échiquier international basé sur une posture nationaliste mais qui assimile la dépendance politique du pays à une fatalité, par le relèvement de la dignité nationale et la reconquête de notre souveraineté ;
5. Rupture avec la mentalité politique archaïque axée sur le mysticisme, le clanisme, l’exclusion qui encourage l’apathie sociale tout en renforçant la gouvernance autocratique et arbitraire, par une gouvernance démocratique visant la modernisation de la vie politique en Haïti.
Pour effectuer ces ruptures et répondre à ces nécessités (emploi, nourriture, santé, éducation, logement, eau potable, environnement sain), les options idéologiques et stratégiques de l’OPL sont contenues dans ses documents de base dont sa Vision de la construction d’un pacte social et politique et sa Déclaration de principes.

Langues »